Informations pratiques pour bien choisir son lave-linge

lave-linge

Le lave-linge constitue avec le réfrigérateur, les appareils électroménagers les plus utilisés dans les foyers. Environ 94 % des Français affirment en posséder au moins un. La machine à laver a su traverser les époques grâce à sa commodité ainsi qu’aux innovations apportées par les fabricants. Il existe actuellement une si grande variété que la décision d’achat devient ardue. 

Modalité de chargement, hublot ou top ?

Deux grands modèles existent dans chaque comparatif lave linge selon le critère de la modalité de chargement. Le lave-linge top comporte un chargement par le dessus de l’appareil. Il s’agit notamment d’une spécificité du marché français. Celui à chargement frontal comporte un hublot. Ces modèles disposent de leurs avantages ainsi que de leurs inconvénients qui répondent à des besoins et à des utilisations différentes. Pour le premier type de lave-linge, il est possible de le loger dans un espace plutôt étroit. Cela s’explique par le fait qu’il dispose d’une largeur entre 40 et 45 cm. 

La profondeur, quant à elle, est souvent mesurée aux alentours de 60 cm. L’aspect négatif concerne la capacité, car la plupart n’offrent que 5 à 6 kg charge à traiter. Il existe cependant des modèles qui affichent une charge maximum de 8 kg. Ce modèle ne peut pas être encastré sous un plan de travail, contrairement au lave-linge hublot. En plus, le dessus de ce dernier peut directement servir à placer un sèche-linge en superposition afin de gagner de l’espace. Pour plus d’informations, suivez simplement ce lien.

Les programmations disponibles sur le lave-linge

Parmi les appareils listés dans un comparatif lave-linge, vous pouvez rencontrer ceux avec un type de programmation soit électronique, soit mécanique. Pour les personnes qui se sentent assez effrayées lorsqu’elles se retrouvent face à un tableau de commande, le modèle à commande mécanique se présente comme le meilleur choix. Les touches sont ergonomiques et comportent des indications pour toute personne ayant un handicap visuel. Pour les appareils avec une programmation électronique, ils disposent d’un écran LDC et des boutons électroniques. Certains modèles possèdent même des écrans tactiles qui servent à indiquer le type de cycle de lavage ainsi que le temps restant. 

Des lave-linges intelligents peuvent actuellement être pilotés via leur application d’usine à installer sur smartphone. Les machines qui ont surgi dernièrement sur le marché proposent une surenchère de programmes. Vous devez juste vérifier que les plus utiles en fassent partie. Cela concerne notamment, le départ différé, les cycles courts et économiques afin de traiter le linge peu porté et peu sale. Dans les plus pratiques, il existe également le rinçage « plus » pour combler le manque d’efficacité de rinçage, le programme lavage main ainsi que le programme laine/délicat pour soie ou viscose.

La capacité du tambour

Le meilleur lave linge n’est pas forcément celui qui supporte le plus de charges. La capacité du tambour ou bien la quantité de linge que la machine peut laver doit se sélectionner en fonction de votre usage prévisionnel. Avec un seul cycle de fonctionnement, la capacité théorique affichée a été calculée sur une base de linge sec et en coton. Afin de laver quelques tissus synthétiques, il faut enlever la moitié de la charge énoncée. En ce qui concerne le cycle « court » ou « laine », la charge minimum acceptée par la machine peut se montrer très faible.  

Le meilleur moyen de ne pas faire de fausses manipulations est de bien lire le mode d’emploi fourni avec l’appareil. Les lave-linges dernière génération disposent tous d’une grande capacité. Toutefois, vous devez juste accorder votre appareil à vos besoins. Par exemple, pour une seule personne, un appareil lavant 5 kg de linge pourrait suffire tandis qu’une famille aurait besoin d’une machine supportant 6 à 7 kg de charge minimum.

Focus sur l’étiquette énergétique

Un lave-linge top qualité comporte toujours une étiquette énergétique. Elle peut notamment servir à comparer les performances des appareils afin de distinguer ceux qui vous permettent de réduire vos dépenses énergétiques. Elle comporte en premier lieu le nom du fournisseur ou du fabricant avec la référence du modèle établie par la marque. La classe d’efficacité énergétique figure également sur l’étiquette, elle varie de A+++ à D. L’étiquette indique par ailleurs la consommation d’énergie annuelle. Cela s’exprime en kWh par an. Son calcul est basé sur 220 cycles de lavage standard. 

Il s’agit des programmes pour les tissus en coton à une température de 60 °C et à 40 °C à pleine charge ou à demi-charge. Vous avez ensuite la consommation d’eau annuelle de l’appareil pour le même nombre de cycles. Outre la capacité, l’étiquette montre la classe d’efficacité d’essorage évalué sur les programmes de base. En dernier lieu, vous pouvez y apercevoir le niveau sonore de la machine. Cela concerne les émissions acoustiques dans l’air qui sont exprimées en dB. Il est à noter que les valeurs sur l’étiquette sont arrondies à l’entier le plus proche.

Trouver un spécialiste de la vente de pièces détachées électroménager
Acheter du reconditionné aux meilleurs prix en ligne