Cuisine : comment rénover ses joints de carrelage ?

Il est plus que nécessaire d’entretenir les revêtements de murs et de sols. D’où l’intérêt de refaire les joints de carrelage. Cela assure leur tenue dans le temps. Mais comment s’y prendre ? Il faut tout d’abord réunir les outils nécessaires et suivre quelques étapes importantes. Ce n’est que de cette façon qu’on peut obtenir une finition impeccable.

Pourquoi doit-on refaire les joints ?

L’idée de rénover des joints de carrelage est loin d’être un simple caprice. Il s’agit d’un matériau qui s’expose aux marques du temps et à l’usure naturelle. Il est comme la peinture. Il réagit face aux effets du calcaire et de l’humidité et il a donc tendance à se dégrader. Dans la cuisine, il est parmi les victimes des champignons microscopiques. Les joints peuvent également être à l’origine des mauvaises odeurs en étant envahis par la moisissure. Cela affecte négativement le confort de la maison. On ne peut donc pas se permettre de les ignorer. Ils garantissent d’ailleurs l’étanchéité d’une installation.

Quel est le matériel nécessaire ?

Pour la rénovation des joints de carrelage, il est indispensable d’avoir quelques outils :

– Raclette en caoutchouc

– Chiffon sec et éponge

– Aspirateur

– Couteau à enduire

– Tournevis plat et marteau

– Aspirateur

– Récipient pour préparer le mortier

– Mortier spécial

Les étapes à suivre pour la rénovation de joints de carrelage

Pour le remplacement des joints de carrelage, on doit suivre quatre étapes. La première étape consiste à enlever les anciens joints. Pour cela, on utilise un marteau et un tournevis plat. On creuse délicatement et on veille à ce que l’opération se fasse en profondeur. Cela aide le nouveau joint à bien prendre. La deuxième étape vise à nettoyer la surface. On a besoin d’une éponge pour le dépoussiérage. Pour nettoyer correctement, on passe l’aspirateur. Ce n’est que de cette façon qu’on peut nettoyer l’espace entre les carreaux. On termine par tout sécher à l’aide d’un chiffon sec. Cette étape est indispensable pour avoir une bonne adhérence du nouveau mortier. Une fois le nettoyage terminé, on continue avec la troisième étape. Il s’agit de la pose des nouveaux liens. Pour le mortier, on peut s’en procurer prêt à l’emploi dans des magasins spécialisés. Il suffit de lire les instructions pour le préparer. Pour l’application, on se munit d’une truelle et on remplit les contours de chaque carreau. Si besoin, on rajoute du mortier avec la raclette en caoutchouc. Enfin pour la dernière étape, on nettoie le carrelage. Mais seulement quand le mortier est complètement sec. Un chiffon humide ou une éponge peut suffire. Pour un lavage proprement dit des murs ou du sol, il faut attendre entre 24 et 48 heures.

Comment repeindre vos meubles de cuisine ?
Rénovation d’une cuisine : quel prix envisager ?