Les plans de travail ultra fins imposent leur charme

Cuisine et plan de travail sont indissociables dans une maison. Comme son nom l’indique, un plan de travail est à la base une surface qui accueillera la majeure partie de vos tâches en cuisine. Il est donc indispensable de le concevoir et le fabriquer avec soin.

Bonnes dimensions d’un plan de travail

Vous utilisez le plan de travail pour la préparation de vos plats, à savoir tailler les légumes et les viandes, abaisser les pâtes, etc. Un bon plan de travail respecte certaines normes dimensionnelles. Celles-ci existent afin de faciliter vos tâches et assurer la fonctionnalité de votre cuisine. Ainsi la hauteur normalisée d’un plan de travail est-elle de 86 cm. Sa profondeur est de 60 cm. Par ailleurs, de plus en plus de nos jours, un coin repas est aménagé dans les cuisines, sur une surface identique au plan de travail. Dans ce cas, la hauteur du plan repas sera idéalement de 75 cm, sauf si vous le réalisez sous forme d’un comptoir qui se tiendra alors à 105 cm du sol.

Caractéristiques d’un plan de travail fin

Les plans de travail classiques ont le plus souvent une épaisseur de 28 mm ou 38mm même si des plans en bois massif peuvent avoir jusqu’à 70 mm d’épaisseur. Les matériaux les plus utilisés sont le carrelage, le bois et le stratifié. Certains plans plus résistants sont en inox, granit, marbre, quartz ou pierre de lave. Les plus innovants sont en résine de synthèse, béton ciré, verre ou ardoise. Aujourd’hui, la tendance est au plan de travail fin qui, de plus, augmente l’espace alloué au rangement bas. Ce qui est fort bénéfique pour une cuisine. Pour confectionner un plan de travail ultra mince, optez pour l’inox, la résine ou le stratifié compact. Il sera solide tout en descendant jusqu’à 12 mm d’épaisseur.

Critères de choix d’un plan de travail fin

Au même titre que les façades des placards hauts et bas, le plan de travail est la vitrine de votre cuisine. Il est donc recommandé d’harmoniser ses couleurs et sa matière avec le style décoratif de la pièce. Dans la même optique, un matériau sera préféré à un autre car il est plus facile à réaliser en arrondi ou en angle. Ceci dit, vous devez choisir votre plan de travail suivant quelques critères non esthétiques comme le nettoyage au quotidien ou la résistance notamment à la chaleur et l’eau. Bien entendu, le rapport qualité/prix et la facilité de mise en œuvre des travaux seront à considérer.

Une auge en pierre comme évier de cuisine
Spots, suspensions, appliques : les alliés de l’éclairage en cuisine