La cocotte-minute, l’indispensable de la vie d’une femme

À l’ère actuelle, la cocotte-minute fait partie intégrante de tous les ustensiles de cuisine. Pour toute femme qui se respecte, c’est l’élément par excellence qui lui permettrait entre autres de gérer son temps au mieux. À part sa vie professionnelle, elle doit également s’occuper de son intérieur : enfants, mari, cuisine, ménage… qu’il faut trouver la solution la plus adaptée pour avoir du temps pour elle. La cocotte-minute permet une cuisson rapide allant des soupes aux plats mijotés. Son plus grand avantage réside dans le fait qu’elle vous offre la possibilité d’économiser beaucoup d’énergie puisque le temps de cuisson se trouvera réduit à 1/3.

Les avantages d’une cocotte-minute

La cocotte-minute est disponible en différents matériaux comme la cocotte en céramique, la cocotte en fonte ou encore la cocotte en inox. Elle vous permet un gain de temps considérable en cuisine. C’est d’ailleurs pour cette rapidité que de nombreux ménages en font l’acquisition. Les roasters en fonte vous feront également économiser de l’énergie puisqu’ils réduiront jusqu’à plus de la moitié le temps de cuisson de chaque type d’aliments, ce qui est très avantageux. Son nettoyage s’avère facile, de même pour son entretien. Pour un modèle en inox, un peu de cristaux de soude, d’eau chaude et une spatule en bois suffisent amplement.

Mode de fonctionnement

Le principe de fonctionnement d’une cocotte est relativement simple. Elle permet une cuisson homogène et rapide des aliments dans de l’eau bouillie à 100 ° C. Le temps de cuisson est ainsi accéléré du fait que l’eau est chauffée dans un récipient hermétique ne laissant pas s’échapper les vapeurs d’eau. La pression ainsi que la température à l’intérieur de la cocotte-minute vont donc augmenter, ce qui permet aux aliments de cuire plus rapidement. Grâce à la soupape, l’excès de vapeur émanera du couvercle au cours de la cuisson.

Historique de la cocotte-minute

La cocotte-minute ou autocuiseur a vu le jour grâce à la marque SEB en 1953, même si d’autres modèles ont déjà fait leur apparition dès 1902. Elle est née d’une envie de trouver le moyen le plus efficace pour cuire des morceaux économiques de viande sans pour autant gaspiller trop de combustibles afin de les attendrir. Au fil des années, SEB innove en termes de techniques de fabrication et de communication. En 1966, l’appellation de « Cocotte-minute » devient une marque déposée par SEB. Depuis, l’autocuiseur ne cesse d’impressionner et de séduire de nouveaux utilisateurs puisqu’il fait preuve d’une grande économie d’énergie.

Quelle friteuse pour des frites croustillantes ?
La révolution connectée est en marche en cuisine